Les vacances approchent et vous souhaitez voyager pour la première fois avec bébé en avion ? Partir avec Ryanair, est-ce une bonne idée ? Je vous détaille dans cet article tout ce que vous devez savoir avant d’embarquer avec la compagnie low-cost la plus connue d’Europe. Avec Ryanair, sans surprise, le strict minimum est de rigueur.

Voyager avec bébé, voilà une aventure qui vous tente et vous titille depuis qu’il est né. Où partir ? Comment s’y rendre ? En voiture, en avion, en train ? Les possibilités sont multiples mais prenez bien en compte l’âge de votre bébé. Outre la logistique inhérente à ce genre de voyages, l’aspect confort est aussi déterminant. Pour notre premier « vrai » voyage avec Ulysse, nous avions choisi de partir en Espagne en avion avec Ryanair. Soyons clair dès le début : ne vous attendez pas à voir le tapis rouge déroulé (ou la voie prioritaire) pour embarquer avec bébé.

Note: nous avons voyagé en période déconfinée, lorsque les voyages étaient encore autorisés. Vérifiez quelles sont les mesures en cours actuellement.

La carte d’identité de bébé pour partir à l’étranger avec bébé

Voyager avec votre nouveau né vous impose de lui faire faire une carte d’identité. En effet, pas question de prendre l’avion et quitter le territoire national sans cette carte. Renseignez-vous auprès de votre administration communale sur les modalités et les délais de livraison. Ils peuvent varier d’une commune à l’autre. Pour notre part, nous avions dû nous présenter avec Ulysse à la commune mais les démarches sont peut-être différentes ailleurs.

Il vous faudra bien évidemment une photo d’identité de votre bambin. N’essayez pas de la faire vous-même. D’abord, vous risquez bien de perdre votre temps et votre énergie. Ensuite, la photo doit être aux normes, comme pour les adultes.

Nous nous sommes donc rendus chez un photographe, Ulysse a été assis sur le petit tabouret et moi, j’étais accroupi, caché à essayer de le maintenir droit pendant 3 ou 4 secondes le temps d’espérer réussir une photo.
Autant vous le dire tout de suite, vous n’obtiendrez pas la photo de vos rêves pour la première carte d’identité de votre enfant. C’est comme ça. Mais ça fera sans doute un bon sujet de taquinerie le jour de ses 18 ans, quand on lui mettre la honte devant sa petite copine.

Comment réserver son vol avec bébé ?

Rien de bien compliqué. Rendez-vous sur le site internet de Ryanair et choisissez votre destination comme vous le faites d’habitude. Sélectionnez le nombre de passagers concernés, à savoir le nombre d’adultes et le nombre d’enfants.
Votre enfant a moins de 2 ans ? Voilà comment ça se passe :

Les bébés et toute éventuelle subvention liée à la réservation pour ces derniers seront rattachés au premier passager adulte de la réservation. Le supplément pour le transport des bébés voyageant sur les genoux d’un adulte est de 25 €/25 £ (ou l’équivalent en devise locale) par vol aller simple.

Source: ryanair.com

Vous l’aurez déjà compris, le prix du vol aller-retour pour bébé s’élève donc à 50€, quelle que soit la destination. Et bébé voyagera sur vos genoux.

Sièges réservés pour voyager avec bébé ?

Là encore, ne rêvez pas. Voyager avec bébé ne vous octroie aucun passe-droit. Autant le savoir tout de suite, vous serez logés à la même enseigne que tout le monde.
Si vous ne choisissez pas les options payantes de Ryanair, vous vous verrez attribuer un siège au hasard, peut-être loin de votre partenaire. Sûrement, même.
Face à cette contrainte, lorsque vous êtes parents d’un nouveau né, vous préférez ne pas prendre de risque. Nous avons donc choisi l’option embarquement prioritaire et choix des sièges, toutes deux payantes, bien entendu.
Nous n’aurions pas voulu être séparés, pour plusieurs raisons évidentes : En terme de logistique, avec les bagages à main, le sac de bébé, c’était tout simplement impossible.

Et puis aussi, Anaïs allaitant à ce moment là, elle ne voulait pas se retrouver assise à côté d’un ado boutonneux (pardon pour eux) ou d’un vieux qui commencerait à taper la causette durant tout le vol.
Opter pour des sièges réservés côte à côte nous rassurait donc.

Et l’accès prioritaire pour embarquer avec bébé ?

Le terme « accès prioritaire » est très discutable chez Ryanair aujourd’hui. En effet, on peut considérer aujourd’hui que cette option est devenue la norme pour beaucoup de gens. Elle assure de garder son bagage à main avec soi en cabine et est sollicitée par une grosse majorité de voyageurs. Du coup, même avec bébé, on redevient des passagers « ordinaires » qui, s’ils arrivent trop tard devant la porte d’embarquement, n’ont d’autre solution que de se mettre au bout de la file. Soit.
Nous avions fait la connaissance d’un couple avec un bébé juste devant nous et leur constat était le même. Tous logés à la même enseigne.

Une fois passés la porte d’embarquement, direction l’avion.

file de personnes pour monter dans un avion ryanair

Peut-on prendre sa poussette en avion ?

Oui, vous pouvez évidemment partir en vacances avec votre poussette. Prendre l’avion avec ? Pas tout à fait. Enfin, vous pouvez emmener bébé dans sa poussette jusqu’au pied de l’avion. Pas plus loin. Et son maxi-cosi ? Il restera sur le tarmac lui aussi et le personnel au sol se chargera de tout mettre en soute.

Vous aviez l’habitude d’être aux petits soins avec votre matériel ? De veiller à ce qu’il soit toujours bien rangé pour lui éviter les griffes disgracieuses ? Laissez de côté vos grands principes, ici on entre dans le dur. Il faudra accepter de voir votre poussette chargée avec toutes les autres et de la retrouver par terre une fois arrivés à destination. Fermez les yeux, respirez un grand coup, elle vient de perdre 30% de sa valeur le temps d’un vol. Et oui, c’est comme ça.

Des facilités à l’aéroport avec bébé ?

Des quoi ? Facilités ? Ha ha. Non, bien évidemment. Deux exemples concrets qui nous sont arrivés :

À Charleroi (Bruxelles-sud pour les intimes), le premiers obstacle se situe déjà dans le hall des départ. Le tout premier portique n’est déjà pas adapté pour passer avec une poussette. Mais en forçant un peu et en faisant sonner l’alarme, ça passe. Je ne sais pas où se situe l’accès pour les personnes à mobilité réduite mais j’espère qu’il est ailleurs.

Attention, nous ne demandons aucunement les mêmes accès prioritaires mais lorsque les « voies traditionnelles » ne nous permettent pas de faire passer une simple poussette dès le premier portique, il y a matière à discuter.

Le passage au contrôle de sécurité est tout aussi contraignant. Il faut sortir bébé de sa poussette, qui doit être pliée, passée au scan, en même temps que vos effets personnels. Bébé dans une main, votre ceinture dans l’autre, si vous n’êtes pas deux à voyager, oubliez. À moins de poser bébé sur le tapis roulant ?

Au retour, à Valence, après avoir passé la porte d’embarquement avec notre couple rencontré à l’aller, nous avons eu la surprise de nous retrouver au bout d’un couloir où l’ascenseur n’était pas accessible pour descendre sur le tarmac. Retour à la porte pour demander si quelqu’un peut venir ouvrir l’ascenseur mais AUCUN membre du personnel de Ryanair ne semblait savoir comment faire. Même réflexion que plus haut pour les personnes à mobilité réduite : elles restent dans le couloir jusqu’à la fin de l’embarquement ?

Finalement, avec mon comparse d’un jour, nous avons entrepris de descendre les poussettes nous-mêmes par les escaliers pendant que nos compagnes gardaient les bébés dans les bras.
Objectif de la manoeuvre : ne pas perdre nos places dans la file, remember ? Parce que sinon, ça vaut bien la peine de payer un supplément pour se retrouver à attendre pendant 20 minutes devant un ascenseur que personne ne viendra ouvrir.

Une fois dans l’avion, comment ça se passe ?

Vous venez de lâcher la poussette sur le tarmac, vous montez dans l’avion, on vérifie votre carte d’embarquement et vous recevez une ceinture de sécurité spéciale pour attacher bébé à la vôtre.

Ni plus, ni moins. Le personnel de bord vous expliquera comment l’attacher si vous n’y parvenez pas (il ne faut pas être ingénieur pour comprendre le système) et voilà. Bon vol !

Bon, plus sérieusement : le décollage et l’atterrissage sont deux moments un peu particuliers pour un bébé. Pressurisation, dépressurisation… Comme nous, bébé peut souffrir des oreilles lors de ces deux moments. Si nous avons la chance d’être conscient du problème et de trouver des solutions pour y remédier (souffler en se bouchant le nez, chewing gum, etc), pour bébé c’est autre chose.

Pour les mamans qui allaitent, donner le sein au décollage et à l’atterrissage est sans conteste LA solution. Ca apaise bébé directement et le fait de téter le soulage d’éventuels inconvénients.
Pour les autres, le biberon est une solution qui fonctionne. Notre couple d’amis d’un jour procédait de cette manière. Ouf !

Alors, voyager sur Ryanair avec bébé, c’est facile ?

Voyager avec un bébé, c’est déjà toute une histoire. On l’a fait en voiture pour descendre dans le sud de la France, je vous en parle dans un prochain article. Mais voyager avec son bébé sur Ryanair, c’est quand-même une expérience somme toute assez décevante.

Loin de moi l’idée de vouloir bénéficier de certains privilèges mais il était assez amusant de voir comment les infrastructures des aéroports ne facilitent en rien les voyages avec un nourrisson. Quant au service proposé par Ryanair, vous l’aurez compris, il est inexistant, quelle que soit la formule choisie.

Alors bien entendu ce n’est pas si grave. On accepte, on s’organise. Et quand on est à deux, on s’en sort très bien. Donc faites-le, partez avec votre petit bout et ne vous freinez pas. Il n’y a rien de plus gai que de changer d’air lorsqu’on est jeunes parents et de profiter de vacances bien méritées.

Et vous, des expériences de vacances avec bébé à partager ?

Author

23 Comments

  1. Bonjour, merci beaucoup pour ce descriptif…
    Nous pensons partir prochainement avec nos jumelles âgées de 5 mois… Je sens que ça va être épique…!
    Pouvez-vous confirmer que le Maxi Cosi peut être emporté sans payer les 15 euro de supplément pour « équipements de bébé »?
    Chloé

    • Sunny Reply

      Bonjour Chloé,

      Merci pour votre message 🙂
      Le maxi cosi fait partie du « pack poussette » si on peut l’appeler comme ça. Il sera mis en soute avec la poussette et vous le récupérerez à la sortie de l’avion.
      Bon courage en tout cas mais globalement, on s’en sort très bien 😉
      Sunny

  2. Caroline Reply

    Merci pour cet article bien détaillé !
    Pouvez-vous me dire s’il faut emballer le siège auto de manière particulière ?
    Caroline

    • Sunny Reply

      Bonjour Caroline,
      Merci pour votre message 🙂
      Ryanair ne demande pas spécifiquement d’emballer ou protéger le siège auto / maxi cosi. Nous ne l’avions pas fait. Le siège sera mis en soute depuis le pied de l’avion. Vous pouvez toujours trouver un système qui permet de protéger un minimum la structure mais ce n’est pas obligatoire. L’important étant de laisser la poignée (la hanse) accessible pour que le siège puisse être transporté facilement.
      Après, rassurez-vous, je dramatise peut-être un peu mais globalement, les bagagistes font attention à ce genre de matériel, même si on n’est jamais à l’abris d’une petite griffe.
      Sunny

  3. Merci bon pour ton article !! De bons conseils !
    Si jamais tu retournes en Espagne, sache qu’à l’aéroport de valencia il y a un espace spécial bébé. Une salle leur est réservé avec des tables à langer, des micros ondes, des tables de jeux, télé et canapé pour les parents. Il y a un téléphone à l’extérieur de la salle si jamais elle n’est pas ouverte et qqn arrive. C’est ce que j’ai dû faire quand j’ai voulu y accéder… une personne est venu m’ouvrir la salle au bout de 5 minutes. Mais je ne pense pas que beaucoup de monde connaît cet endroit qui devrait existé partout car c’est top !
    Voilà !
    Merci et bonnes prochaines vacances avec les enfants

  4. Bonjour,

    Les 15€ supplémentaire sont donc inutile ? La poussette reste gratuite ?

    • Sunny Reply

      Bonjour Cheryn,
      La poussette est gratuite (elle sera mise en soute après l’avoir déposée à la porte de l’avion). Certains modèles (comme les Yoyo) peuvent passer en bagage à main une fois pliés.

  5. Bonjour,

    Savez-vous ce qu’il en est du sac à langer? Est-il transportable gratuitement sur Ryanair?
    Merci
    Marie

    • Sunny Reply

      Bonjour,

      De manière générale, ils ne sont pas trop regardant sur ce point au moment de monter dans l’avion. Nous l’avions sous la poussette au moment de l’enregistrement et on ne nous a rien demandé. Et à l’embarquement, le personnel se focalise surtout sur les valises à roulettes. Nous n’avons pas eu de soucis.
      Après, il ne faut pas qu’il soit trop grand non plus 😉

      Sinon, lors d’un autre voyage (un long courrier), nous avions opté pour une valise sac à dos pour caser toutes les affaires de change d’Ulysse.
      https://www.amazon.fr/AmazonBasics-Sac-dos-cabine-Noir/dp/B01J24H2K0?ref_=ast_sto_dp&th=1

      Pratique car gros volume et il ne vous sera jamais demandé de le mettre en soute à la porte de l’avion. (mais tout dépend du type de billet que vous choisissez : Regular, Plus, Flexiplus,…)

  6. Stéphanie Palante Reply

    Bonjour!

    Mon lit de voyage se présente en deux morceaux (la strcuture +petit matelas), est ce que ca compte bien pour un article?

    Merci d’avance 🙂

    • Sunny Reply

      Hello Stéphanie,
      Bonne question sur laquelle je ne me risquerais pas d’avancer une réponse 😅
      De quel type de matelas s’agit-il ? Le genre de matelas Ikea ou un matelas plus fin qui se plie/roule ? Quelle dimension fait-il ?
      Je pense que tout dépend du volume total. Mais pour une poussette, je sais que Ryanair accepte qu’elle soit en 2 parties (toutes les compagnies aériennes d’ailleurs).
      Mais Ryanair n’étant pas reconnu pour sa flexibilité sur les bagages, difficile de me prononcer. Je pense qu’il est préférable de les contacter pour ce cas spécifique.
      Tenez-nous au courant !
      Sunny

  7. Rosanna Pirrera Reply

    Bonjour j aimerai savoir si j ai le droit d emporter le lait en poudre de mon bébé ?
    Merci d avance

    • Sunny Reply

      Bonjour Rosanna,
      Oui, il n’y a aucun problème pour voyager en avion avec du lait en poudre et tout le nécessaire de puériculture. Ce n’est pas la compagnie aérienne qui agit ici mais bien le contrôle de sécurité. Vous pouvez même voyager avec une bouteille d’eau à partir du moment où elle est destinée à votre enfant.
      Nous n’avons jamais rencontré de problème au contrôle de sécurité avec les différents produits (liniment, eau nettoyante, etc), quel que soit l’aéroport. Je n’ose imaginer le scandale que ça pourrait provoquer si on interdisait aux parents une bouteille d’eau pour leur bébé ^^’
      Sunny

  8. Bonjour,
    Merci pour votre article ! Je viens d’avoir le service client Ryanair au téléphone qui me dit d’abord que la poussette + maxi cosi ne font qu’un article. Ensuite, elle s’est renseignée davantage et me dit que cela compte pour 2… je ne sais pas quelle version croire 😅 Je vais voyager avec mon bébé de 2 mois et j’aimerais rajouter le relax en plus de la poussette et maxi cosi mais cela dépend du nombre d’articles gratuit

    • Sunny Reply

      Bonjour Nisrine,
      De notre côté, nous avions à l’époque la structure de la poussette + le maxi-cosi compris dans le prix. Les deux étaient bien séparés car il était impossible de plier la poussette avec le maxi-cosi fixé dessus. J’espère que Ryainair pourra vous apporter une réponse plus précise..; :-/

  9. Olala ça me fait un peu peur quand je lis « si vous n’êtes pas deux oubliez », car je suis solo avec un bébé de 11 mois et enceinte de 4 !!

    • Sunny Reply

      Bonjour Mathilde,
      Désolé, on dramatise peut-être un peu. ^^’
      Je pense qu’il est tout à fait possible de s’organiser pour passer les contrôles de sécurité avec un enfant. Prenez votre temps et tout ira bien (et il y a toujours bien quelqu’un pour vous aider).
      Courage et bon voyage !

  10. Bonjour
    Merci pour votre partage d’expérience. Très utile 🙂👍🏾

  11. MARIE BENEDICTO Reply

    Bonjour, merci pour ce détail complet
    J’ai une question, je souhaite partir dans deux semaines je n’ai pas encore la destination ( Espagne Grèce où Italie selon offre de dernière minute) mais voilà mon bébé a 11 mois et je n’ai pas de pièce d’identité, en même temps je me dis je ça évolue à cet âge là ! Alors est ce que je peux prendre l’avion quand même ? Vont ils me demander des documents ? En te remerciant pour le retour

    • Sunny Reply

      Bonjour Marie,
      Oui la carte d’identité est indispensable pour voyager avec un bébé. Notre petit garçon n’avait que 3 mois à l’époque et nous avions du lui en faire une (la séance chez le photographe était assez drôle d’ailleurs). Si vous partez dans 2 semaines, dépêchez-vous de contacter votre commune. Chez nous à Forest (Bruxelles), le délais était d’environ 2 semaines. Il y a peut-être une procédure d’urgence. La prise de rendez-vous devait se faire en ligne mais en appelant la commune, nous avons pu l’avoir dans les 2 jours en faisant jouer la corde sensible. Ne trainez-pas 🙂

  12. Merci beaucoup pour le partage . Meme si on trouve l’information de pousette et cosy sont transportable gratuitement dans la pousette sur leur site, c’est plus rassurant d’avoir des vrais temognages 🙂

    • Sunny Reply

      Avec plaisir ! N’hésitez pas à nous raconter en commentaire comment ça s’est passé 🙂

Laissez-nous un commentaire